I Shop on Sundays!

Back

Le Pentagone, reconnu comme zone touristique ouverte tous les dimanches.

 

Child On Trip To Shopping Mall With ParentsLa Ville de Bruxelles s’est engagée à soutenir le lancement et la pérennisation de l’ouverture du dimanche par une importante campagne de communication et de promotion (à visée nationale et internationale). Un budget de 150.000 euros a donc été prévu afin de permettre à la dérogation aux règles en matière de repos hebdomadaire de produire tous ses effets au bénéfice du développement du tourisme, du commerce et de l’emploi.
Une première étape importante sera le lancement officiel prévu le 24 mai prochain dans le cadre du Brussels Jazz Marathon.
Au programme : oriflammes, affichages dans les vitrines, des flyers largement distribués, des spots radios, des communiqués de presse, des banners sur le web, des blogs, etc….
L’objectif consiste non seulement à créer une communauté de shoppers du dimanche mais aussi à faire (re)découvrir les commerces du Pentagone auprès des consommateurs flamands et wallons et à répondre à la demande des touristes et des congressistes.
Les autorités communales précisent que ce projet n’a pas vocation à modifier la législation sur le travail mais bien, dans un périmètre géographique donné, d’offrir plus de souplesse aux commerces pour répondre d’une part à la demande d’une nouvelle clientèle touristique et d’autre part à de nouvelles habitudes d’achat .
A ce propos, il convient de souligner que de nombreuses réunions de concertation se sont tenues avec l’ensemble des parties prenantes: les syndicats, les principales fédérations professionnels (Unizo, BECI, UCM, Comeos et le SNI) , les associations de commerçants du Pentagone et des représentants de grandes enseignes (City 2, Inno, H&M, Hema, Primark et Inditex ). Ces rencontres ont permis d’aplanir certaines réticences et de bien préciser le contexte de la démarche.
Ces rencontres ont permis d’aplanir certaines réticences et de bien préciser le contexte de la démarche.

 

Cadre légal :

Jusqu’à présent, la Ville de Bruxelles avait obtenu 2 reconnaissances comme centre touristique :
– Une permettant de déroger aux heures d’ouverture (dans la cadre de la loi du 24 juillet 1973) ;
– L’autre autorisant les commerces de détail et les salons de coiffure à faire travailler du personnel le dimanche (dans le cadre de l’AR du 9 mai 2007) .
Donc, de manière très synthétique, pour l’instant, dans une zone correspondant au Pentagone, les commerces de détails pouvaient ouvrir de 5h à 21h et pouvaient faire travailler du personnel le dimanche. Par contre, chaque commerce était obligé de fermer au moins un jour par semaine (une période ininterrompue de 24h). Ce jour de fermeture devant être toujours le même pendant une période de minimum 6 mois.
Dans la majorité des cas, les commerces avaient fait le choix de fermer le dimanche.
Pour déroger à l’obligation de repos hebdomadaire dans le commerce, l’artisanat et les services, la Ville de Bruxelles se basait jusqu’au 27 avril sur l’article 15 de la loi du 10 novembre 2006. Or, « ces dérogations ne peuvent porter sur plus de quinze jours par an ».
La reconnaissance comme « centre touristique » au sens de l’article 17 de la loi du 10 novembre 2006 donnera une plus grande marge de manœuvre aux commerçants désirant déroger aux obligations en matière d’heures de fermeture et de repos hebdomadaire dans le commerce. Ils pourront par exemple rester ouverts 7 jours sur 7.
Le périmètre délimité par la Petite Ceinture satisfait cumulativement aux dispositions légales en la matière:
1° l’accueil touristique est assuré par un organisme agréé par les autorités compétentes en matière de tourisme, ou par ces autorités elles-mêmes : en l‘occurrence Visitbrussels ;
2° le tourisme est d’une importance primordiale pour l’économie de la Ville de Bruxelles et plus particulièrement du Pentagone ;
3° il y a une affluence de touristes qui y séjournent ou y sont de passage en raison de l’existence d’attractions touristiques dans le Pentagone.

 

Périmètre délimité par la Petite Ceinture :

– boulevard 9e de Ligne
– boulevard de Nieuport
– boulevard Barthelemy
– boulevard de l’Abattoir (côté centre-ville)
– boulevard du Midi
– boulevard de Waterloo
– boulevard du Régent
– boulevard Bischoffsheim
– boulevard du Jardin Botanique (côté centre-ville)
– boulevard d’Anvers

 

Dans la presse:

 

le soir 11_02